GIR 30+

1175.00 $

Description

La stimulation
lumineuse
Les détecteurs et stimulateurs lumineux



La photoperception cutanée
La peau capte et analyse les informations électromagnétiques du monde extérieur. De nombreux travaux ont montré que la projection d’une lumière blanche ou colorée sur la peau stimule le système neurohormonal qui, par la libération de neuromédiateurs chimiques, induit une réaction de l’organisme. En Auriculomédecine, le Dr Raphaël Nogier a nommé ce phénomène physiologique la photoperception cutanée.

La lumière

La lumière blanche est une radiation électromagnétique constituée de différentes longueurs d’onde allant de l’ultraviolet à l’infrarouge. Les lumières colorées ne comportent que des fractions de ce spectre. Dans ses travaux, le Dr Paul Nogier a identifié certaines couleurs comme ayant des actions particulières sur l’organisme.

La lumière émise pour les stimulations lumineuses sera sélectivement réfléchie ou absorbée en fonction de son spectre. La lumière absorbée dans les tissus aura un effet calorique et photochimique.


La peau

La peau comprend deux couches distinctes : l’épiderme, tissu épithélial fait de cellules aplaties superposées et le derme, tissu conjonctif fibreux et élastique. Elle contient différents types de récepteurs sensoriels permettant de capter les variations de température, de pression ou de contact. Ces récepteurs sont appelés corpuscules (corpuscule de Krause, Ruffini, Vater-Pacini…) ou sont sous la forme de terminaisons libres particulièrement abondantes sur le pavillon de l’oreille.

Certaines de ces terminaisons libres seraient le siège de la sensibilité douloureuse. Ce sont les travaux d’Auziech, Sénélar et Terral sur les points d’Auriculothérapie qui ont mis en évidence des complexes neurovasculaires ou unités micro-hormonales. La peau se comporte donc comme un capteur et réagit à différents stimuli y compris aux stimulations lumineuses aux différentes longueurs d’onde.

Ces stimulations induisent des modifications du VAS ou pouls de Nogier et permettent au praticien de poser son diagnostic énergétique ou d’effectuer un traitement. L’organisme est d’autant plus sensible aux stimulations lumineuses que celles-ci sont émises sous forme de pulses répétés à des fréquences particulières ; les 7 Fréquences Nogier.

Sedatelec fabrique des stimulateurs émettant des lumières de différentes longueurs d’onde (couleur) sous forme continue ou pulsée et utilisées par des médecins pour élaborer un diagnostic ou traiter leurs patients.